07/05/2014

Un enfant de Milquet figure parmi les six élèves renvoyés du collège Saint-Michel pour « jeux sexuels »

Un enfant de Milquet figure parmi les six élèves renvoyés du collège Saint-Michel pour « jeux sexuels »

Vous voulez rire ? « Un vent favorable » m’a informé ce matin de ce que Laurent Louis – que je ne peux pas supporter, comme tout le monde d’ailleurs – a mis une vidéo en ligne où il révèle que l’un des gamins de Milquet figure parmi les six élèves renvoyés du collège Saint-Michel pour « jeux sexuels » en infraction avec le règlement du collège :

https://www.youtube.com/watch?v=WZpDuHyHZS8

L’info étant confirmée de multiples sources sûres, on comprend mieux la rapidité et la vigueur avec lesquelles la direction du collège a requis la plus stricte confidentialité sur l’identité des mineurs impliqués. Pourquoi la fille (fort peu aimablement qualifiée par les parents des élèves virés) n’est-elle pas exclue et ne porte-t-elle pas plainte si elle n’était pas consentante ? Mais le gamin Milquet n’en est pas à sa première connerie : autre dossier Milquet étouffé : il y a quelques mois, les médias avaient révélé que not’ miniss’ de l’Intérieur s’était fait voler son véhicule de fonction devant son domicile, véhicule qui avait été retrouvé peu après, non loin de là. Plus d’écho de la suite dans les médias. Pourquoi ? Il paraît que ce serait le même sympathique gamin, alors âgé d’environ 15 ans, qui l’avait pris pour faire une virée. Mais la presse n’en a rien dit. Nous avons besoin d’une presse moins autocensurée, sacrebleu !

Et c’est pour cette « mère modèle » et politicienne moralisatrice que des milliers de gens s’apprêtent à voter le 25 mai. On croit rêver, non ?

 

http://www.rtbf.be/info/regions/detail_scandale-sexuel-au-college-saint-michel-le-parquet-lance-une-enquete?id=8263320

http://www.lesoir.be/538762/article/actualite/belgique/2014-05-07/saint-michel-parents-des-garcons-denoncent-leur-exclusion

09:43 Écrit par candide | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Cette une mère,qui avec la Politique,na plus le temps de s’occuper de ses enfants,croyez mois il y a des milliers de jeune qui se retrouvent dans les rue sans surveillance.Enfants qui n'ont pas connu de guerre.Et qui malheureusement devrons en subir une,Mon père avait 10 en 1917, et moi 10 ans en 1940, mes petits enfants qui ont le même age que les enfants de la Ministre, ces pour bientôt, on a dit plus jamais,mes les générations de 14 et de 40 se font très et sons devenu très vieux et on na plus des personnes qui ont souffert de cette guerre 40 .a raconter les souffrances de cette époque aux petits enfants

Écrit par : Fagard Pierre | 07/05/2014

Les commentaires sont fermés.